De nos jours, plusieurs personnes préfèrent partager que d’être esseulées. Cela s’applique même dans le domaine immobilier ou de la location. On parle alors de coliving. Cette expression voit le jour aux États-Unis dans les années 2000. Dans la côte ouest, la vie en collectivité est désormais à la mode. Il s’agit d’un mélange entre les espaces privés et les espaces partagés. Au-dessus, vous avez de multiples autres services en plus.

Zoom sur cet article afin de mieux appréhender ce nouveau concept qui ne fait que gagner de l’ampleur.

Le coliving proprement dit

Le coliving est la nouvelle et dernière actualité en ce qui concerne le logement urbain. Dans les grandes métropoles à l’instar de New-York, de Berlin ou de Tokyo, les habitants préfèrent partager un habitat, dans un immeuble ou dans un grand appartement. C’est au vu de la bonté de ce projet que ce dernier a également gagné le cœur des Français depuis 2017.

Le terme coliving provient de l’anglais « co » qui signifie ensemble et « living » pour vivre. Vous avez donc d’une part des espaces privatifs comme :

 

  • La chambre d’une superficie moyenne,

  • La salle de bain ;

  • Un petit espace cuisine.

D’autre part, vous avez les espaces partagés parmi lesquels :

 

  • Le salon,

  • La salle de sport,

  • La bibliothèque,

  • Le SPA,

  • L’espace de coworking,

  • La terrasse,

  • Etc.

A tous ces éléments précédents, viennent se greffer une panoplie de services mutualisés. Il s’agit entre autres :

 

  • Du Wifi,

  • Du ménage,

  • Du parking surveillé,

  • De l’abonnement à Netflix ou OCS,

  • Des cours et d’une salle de sport,

  • Du sauna,

  • Des trottinettes électriques en libre-service,

  • D’une piscine,

  • D’un bar ou restaurant,

  • Etc.

Parfois même, vous avez à votre disposition une conciergerie, afin de réceptionner les livraisons, gérer le courrier ou apporter et recueillir les vêtements à la buanderie. Les services et usages s’inspirent de ceux d’un hôtel.

Les bénéficiaires du coliving

Le coliving attire prioritairement la génération des Millénials. Cette dernière est mieux prédisposée à l’accueillir, car le partage est au centre de son vécu. C’est ainsi qu’à l’image du coliving, vous avez également :

  • La colocation,

  • Le coworking,

  • Le covoiturage.

Le coliving peut également vous concerner si vous êtes en transition dans votre vie. Si vous venez de subir une déception ou un divorce, c’est le choix idéal. De même, si vous êtes en mission pour quelques semaines, c’est le logement qu’il vous faut entre collègues. De plus, si vous êtes seniors, vous pouvez également vivre en coliving pour ne pas vous sentir esseulé.

Les avantages du coliving

Le coliving est un mode de vie souple. Le bail est flexible et dure entre 1 mois et 1 an renouvelable.

Dans votre coliving, vous bénéficiez d’une assurance habitation. Vous avez également de nombreuses prestations offertes dans les espaces partagés.

De plus, les occupants ici n’ont pas les mêmes problèmes que les colocataires. C’est ainsi qu’ils sont à l’abri des quiproquos pouvant survenir lors du partage du frigo, de la salle de bain ou sur les tâches ménagères et l’hygiène par exemple. Dans le coliving, chacun a son espace privé et donc sa chambre, sa douche, ses ustensiles, son électroménager, etc.

C’est ainsi que les liens sont susceptibles de se resserrer et vous pouvez vous faire des amis. Vous êtes loin de la solitude et en cas de bobo, vous pouvez compter sur votre partenaire. Le coliving permet également de faciliter l’accès au logement pour tous.

Le coliving permet aussi d’économiser. C’est ainsi qu’avoir un espace privé et des espaces partagés vous coûtera environ 850 euros le mois. Pourtant, pour un petit appartement meublé dans Paris, vous devez débourser minimum 1000 euros par mois.

En France, le coliving a pris une bonne envergure. C’est dans ce sens que la start-up Colonies met à votre disposition plusieurs espaces dédiés au coliving dans plusieurs villes. D’autres espaces de coliving ont également émergé :

  • la Casa Wellness à Colombes (92) ;

  • ECLA à Massy-Palaiseau (91) ;

  • The Babel Community à Marseille (13)…

Ce phénomène à la mode nécessite un suivi particulier au vu des avantages divers qu’il offre.